LogoDefHalAgeDef

 

 

 

  • Développe et soutient les démarches d’innovation sociale* au croisement de l’habiter et du vieillir.

Et pour ce faire :

  • propose des ressources, des outils et des espaces de rencontre/échange d’expériences aux porteurs de projets innovants, citoyens et solidaires.

*L’innovation sociale est une réponse nouvelle à des besoins sociaux non satisfaits, qui implique les personnes concernées, notamment les habitant.e.s, et des acteurs institutionnels et/ou professionnels dans un travail collaboratif

Montage4_EnTeteSite

 

Actualités/Infos     Actualités/Infos      Actualités/Infos

Habiter demain avec, par, pour les seniors. Toulouse, Université Jean Jaurès, le 24 juin

Âgir,  

Âge, Innovation sociale et réflexivité

organise une journée de rencontre ouverte au public âgir-affiche-221x300

Le 24 juin 2019 à l’université Jean Jaurès, annexe du Château du Mirail

« Salle du Conseil » du Pôle Gestion des Compétences

De 9h00 à 16h30

l’association Hal’âge y tiendra un stand, participera à la table ronde et animera l’atelier : « Quel habitat pour les seniors? »

Pour consulter le programme cliquez ICI

Hal’âge aux 2ème journées de La Fondation du Domicile. Le 5 juin à Malakoff

« l’innovation au cœur de l’habitat de demain » , était le thème de ces deuxièmes journées . L’occasion pour la Fondation de présenter au public invité, une centaine de personnes environ, des initiatives porteuses d’innovation sociale, technologique ou pédagogique, qu’elle soutient. Rendre compte des nouvelles pratiques qui se déploient au sein de l’habitat et anticiper les nouvelles manières d’habiter, tel était le but de la Fondation.

IMG_3011 Malakoff

Présentation de Hal’âge

IMG_3003

Les invité.e.s

 

 

 

 

 

 

 

 

Des adhérent.e.s, des membres du bureau de Hal’âge y ont tenu un stand, dans un espace dédié, et présenté  de courts exposés sur notre raison d’être et  nos activités, le voyage d’études à la rencontre des Maisons Abbeyfield en Belgique…. De nombreux échanges avec le public ont ponctué la matinée.

« Le domicile est un laboratoire vivant de nouvelles pratiques sociales et d’innovations portées par la société civile et les citoyens. Lors de ces Rencontres, la Fondation a une nouvelle fois réuni des acteurs engagés, avec pour ambition de penser notre habitat de demain et de soutenir des projets qui intègrent les nouvelles aspirations des citoyens à bien vivre à leur domicile, les transformations d’usage de l’habitat et les innovations technologiques. Ces innovations doivent permettre dans un futur proche de multiplier les possibilités du domicile. Mais nous voulons aller plus loin, et inspirer les politiques publiques pour un domicile citoyen et solidaire », a déclaré Marie Béatrice LEVAUX, Présidente de la Fondation du Domicile, lors de son discours d’introduction à ces journées.

IMG_3006

Marie Béatrice Levaux

 

Retour sur la journée du 10 mai à Nantes

17 personnes*,ont répondu à l’invitation des associations Plan9 et Hal’âge pour une journée de rencontres, échanges et réflexion sur les enjeux de la longévité. Après un exposé à deux voix, l’éclairage universitaire et le point de vue citoyen se faisant écho, sur les deux thèmes proposés :

Matinée, Vieillir en préservant ses choix . Construire un projet de seconde partie de vie conforme à ses aspirations

les participant.e.s ont visionné les témoignages de Suzanne et Maurice:

IMG_2660_Moment 3 (2)« Avec Thérèse et Monique, j’ai fondé « La Maison des Babayagas ». Nous nous sommes connues au PSU* et dans le mouvement des femmes. Nous aspirions à vieillir avec des gens qui avaient partagé ces espoirs et ces dynamiques » 

* PSU, Parti Socialiste Unifié ; Fondé en 1960 par Huguette Bouchardeau et Michel Rocard

Suzanne, 88 ans

a fondé « La maison des Babayagas » avec ses amies Thérèse et Monique, toutes trois convaincues qu’il leur fallait inventer une alternative à la maison de retraite. Suzanne n’a pu aller jusqu’au bout de cette expérience, elle vit aujourd’hui dans un logement-foyer où elle participe activement à la vie collective. Elle est souvent nostalgique et esquisse des réponses pour comprendre pourquoi cette expérience a échoué et rendu ce choix impossible.

IMG_2653_Moment (2)«  Je me suis retrouvé seul, j’ai rencontré le projet « La Maison de la diversité »*, pour la première fois de ma vie, je me suis trouvé en situation de choisir »

*Un projet de Maison de retraite pour seniors LGBT

Maurice, 81 ans

a vécu jusqu’à peu de temps avec sa femme, celle-ci, atteinte de la maladie d’Alzheimer, a dû être placée en institution. Il n’envisage pas de rester seul à son domicile et se demande si il pourra vieillir dans « La Maison de la diversité »* avec des personnes dont il est très proche, si il saura vivre en semi-collectif. Autant de questions, dont les réponses esquissées, lui font penser qu’il devra « choisir » la vie en EPHAD.

 

Lorsqu’on a choisi un nouveau domicile, un nouveau lieu de résidence, comment déménager toute une vie ?

IMG_2752 (2)Pierre- Marie Bozec Claverie, ancien membre de l’association « Demen’âge» à Nantes, nous fait part, avec beaucoup de sensibilité, de l’expérience qu’il a partagée avec les personnes âgées confrontées au « choix » quand elles sont obligées de se séparer d’objets et de meubles qui ont fait leur « chez soi ».

Après-midi. Habiter et vieillir ensemble jusqu’à la fin ? Penser l’autonomie par l’entraide. 

Puis,  réuni.e.s en atelier, les participant.e.s ont élaboré leur contribution à deux cahiers des acteurs. Pour consulter les cahier d’acteurs mis en ligne sur le site de Nantes-Métropole, cliquez ICI

*13 femmes et 4 hommes dont 13 personnes concernées pour elles/eux mêmes.

IMG_2744

Exposé du thème

IMG_2760

Atelier

Le 10 mai à Nantes, les vieilles et les vieux s’emparent du « Grand débat sur la longévité »

bandeau (2)

« Les mémés déchaînées », groupe québécois qui défend une vieillesse citoyenne et joyeuse. Crédit photo: Jacques Fournier

« Si vous voulez vivre longtemps, vivez vieilles, vieux »*

Comme à Erik Satie, il nous semble qu’une vie longue fera de nous des vieilles et des vieux. Alors, parlons en, de la vieillesse !

 

Retrouvons nous

Le vendredi 10 mai à la salle associative de la Mairie de Doulon/Nantes 

de 9H30-17H00

pour une journée de rencontres, d’échanges et de réflexion sur les enjeux du vieillissement. Nous vous proposons de nous concentrer sur deux thèmes :

  • Matinée : Vieillir en préservant ses choix . Construire un projet de seconde partie de vie conforme à ses aspirations. 

  • Après-midi : Habiter et vieillir ensemble jusqu’à la fin ? Penser l’autonomie par l’entraide. 

Les contributions de cette journée seront réunies dans un « Cahier d’acteurs » qui sera déposé sur le site du « Grand débat sur la longévité »

Ouvert à toutes et tous. Si vous êtes intéressé.e, contactez nous: contact@halage.info ou par le site

*Citation féminisée par nos soins

*Nantes Métropole organise un grand débat sur la longévité qui aura son point d’orgue en mai 2019.

En collaboration avec l’association nantaise Plan 9

Regards croisés. Domicile et compétences citoyennes, une mutation en marche. Mardi 02 avril. Orléans

La Fepem, Fédération des particuliers employeurs de France, et la Fondation du Domicile vous invitent à un temps d’échange:

« Dans une société en mouvement, le domicile est lui-même objet de transformations. Son rôle se démultiplie. Il est la matrice de nouvelles pratiques sociales tout en étant bousculé par elles. La création de lieux de vie partagés, d’habitats participatifs, inclusifs aux structures médico-sociales, l’adaptation de l’habitat ne cesse de se transformer. Les initiatives citoyennes sont nombreuses. Ces nouveaux usages orientés vers les liens sociaux témoignent de la réflexion sur un domicile « évolutif » dans un contexte où il devient de plus en plus nécessaire de maitriser nos dépenses sociales, de santé …. »

Anne Labit interviendra sur  la Transformation du logement traditionnel et des nouveaux besoins sociaux à couvrir     Anne Labit
Comment cohabiter dans des lieux qui s’ouvrent aux autres tout en protégeant la vie privée ?
Comment gérer des projets de vie communs et quelles compétences sociales doivent être mises en œuvre ?
Anne LABIT, enseignante-chercheure en sociologie, spécialiste de l’habitat participatif.

Mardi 2 avril 2019 de 14h à 17H3O

au Conseil Régional Centre-Val de Loire, Orléans, rue Saint Pierre Lentin

Télécharger le programme complet ici

Journées de travail du CA les 28 et 29 janvier à Châteauroux

Dernières touches à la construction du nouveau projet associatif

IMG_1050IMG_1052IMG_1045

Le 06 octobre 2018, l’assemblée générale de l’association aura été le moment pour les adhérent.e.s de partager le nouvel objet de l’association: « Développer et soutenir  les démarches d’innovation sociale au croisement de l’habiter et du vieillir. » Et pour ce faire :« proposer des ressources, des outils et des espaces de rencontre/échange d’expériences aux porteurs de projets innovants, citoyens et solidaires. » A partir d’un travail mené l’après-midi lors d’un World Café ( voir compte-rendu ici), le CA a été chargé de construire un nouveau projet associatif.

jean-luc-chautagnat-545b0272C’est pourquoi lors de ces  deux journées de travail à Châteauroux, journées qui  clôturaient le DLA* entamé en avril 2018 dans cette même ville, lors de sessions  animées par Jean-Luc Chautagnat de la Manufacture coopérative, le CA a posé les bases de la philosophie, du fonctionnement et du déploiement du nouveau projet associatif. Des documents seront rédigés lors de prochaines réunions et soumis à l’assemblée générale extraordinaire qui aura lieu à

Paris le 05 octobre 2019.

 

*Le DLA est un outil à la disposition des structures d’utilité sociale employeuses ou souhaitant le devenir(en priorité : petites et moyennes associations). Il a pour finalité la création, la consolidation, le développement de l’emploi et l’amélioration de sa qualité, dans une démarche de renforcement du modèle économique de la structure accompagnée, au service de son projet associatif et du développement du territoire.

Paris 19e, le 13 décembre, 18h 30, Apéro-débat des « Audacieux et Audacieuses », dans le cadre de « la semaine parisienne de lutte contre les discriminations »

La troisiéme édition de la Semaine parisienne de lutte contre les discriminations, qui se déroulera du 8 au 15 décembre, sera consacrée notamment aux discriminations liées à l’âge. C’est dans ce cadre que l’association  « Les Audacieux et les Audacieuses »   organise un apéro-débat à 18h 30 au Centre Paris Anim’Clavel, rue Clavel dans le 19e: « Habitat participatif, et si c’était une solution pour bien vieillir ? » Différentes questions y seront abordées:

A quelles discriminations liées à l’âge avons nous à faire dans le champ de l’habiter et du vieillir ? Quels besoins exprimés par les seniors ? Habiter demain, quels enjeux pour les villes ? Comment ça marche ailleurs en Europe ?

Avec  Stéphane Sauvé, fondateur de« Rainbold Society » , qui porte le projet « La Maison de la diversité » bien vieillir chez soi mais pas tout seul.

Hal’âge aura le plaisir de participer à cet événement.  Anne Labit, sociologue chercheure co-fondatrice de l’association, et Annie Le Roux, sa présidente sont invitées à intervenir.

Anne Labit et Annie le Roux, lors d'une intervention aux Rencontres de Nantes

Anne Labit et Annie Le Roux aux Rencontres Nationales de l’Habitat Participatif à Nantes

Retour sur l’AG du 6 octobre-compte-rendu

IMG_0420

Une partie de l’assemblée

 

C’est dans le cadre agréable et accueillant de la maison des associations du 13e arrondissement de Paris, qu’une trentaine de personnes s’est retrouvée pour cette troisième Assemblée générale de Hal’âge, qui s’est déroulée dans une ambiance studieuse et sympathique.

Il s’est agi, non seulement, de présenter les rapports d’activités, moral et financier de l’année 2017, mais aussi de partager constats et questionnements posés par le CA/Bureau au cours de la démarche de DLA*, dans laquelle l’association est engagée depuis le début de l’année 2018. Et, in fine, de rassembler autour de la proposition d’un nouvel objet pour Hal’âge.

Un moment charnière pour l’évolution de l’association, vous trouverez le compte-rendu de cette journée ici.

* DLA, dispositif local d’accompagnement; explications annexe 1/ du compte-rendu.

20181006_133009

Conversations

20181006_132805

pendant le repas

« Notre beau projet » lauréat des LACHPA

01 _ remise de prix

La remise des prix

Anne Digout, membre de Hal’âge depuis 2016, est à l’origine de l’initiative « Notre beau projet ».

Que ce  projet d’habitat participatif et solidaire, porté aujourd’hui par un collectif qui pense le « rester chez soi jusqu’au bout » même lorsque l’on a besoin d’aide et de soin(s), soit lauréat des LACHPA nous fait particulièrement plaisir.

« LACHPA » est un partenariat entre AG2R La Mondiale et Familles solidaires pour un appel à projets à destination des porteurs d’habitats partagés. La remise des prix aux 10 lauréats a eu lieu le 9 octobre à Paris. Les lauréats seront accompagnés pendant un an dans leur projet et 3 grands gagnants obtiendrons un financement pour réaliser le leur.

Bon vent à « Notre beau projet »