Habiter et vieillir en Belgique

En Belgique l’association Habitat et participation

fondée en 1982, a pour objet de promouvoir les processus participatifs décisionnels interactifs, supposant la mise en œuvre d’un dialogue et d’un partenariat. L’association œuvre plus particulièrement dans les domaines de l’habitat, de la gestion des territoires et du développement urbain et rural.

Hal'âge et Habitat et vieillissement

Hal’âge et Habitat et vieillissement

Elle anime le site habitat groupé solidaire et un groupe de travail habitat et personnes vieillissantes, groupe que nous avons rencontré lors du voyage d’études en Belgique de l’association. Le livret de restitution du voyage d’études ici

Un « concept » belge des maisons Abbeyfield se développe depuis 14 ans en Belgique. ICI le site de l’association, ici un livret informatif sur les Maisons Abbeyfield en Belgique.

Habitat et vieillissement
Inventaire des formes de logements qui supportent
l’interdépendance et l’autonomie des seniors

Une étude menée, en 2015, par l’université catholique de Louvain à la demande de l’association Qualidom

La demande initiale, soutenue par la Fondation Roi Baudouin, consiste en uninventaire des formes de
vie qui permettent de continuer à vivre à domicile lorsque l’autonomie déclinera’. Plus précisément le
souhait est,  de disposer d’un ‘outil de travail accessible aux différents publics à la recherche d’une forme de logement alternative qui permette de préserver l’élan vital lorsque la période active professionnellement et familialement est révolue’.

  • 10 questions structurent l’inventaire et accompagnent le cheminement de celui qui s’engage vers des solutions existantes ou vers des projets à imaginer. L’inventaire est précédé par une Ouverture sur les Parcours de vie rédigée par le Dr Dutilleux et par une 1ère partie qui vise l’explicitation des concepts utilisés.
  • La 3ème partie est constituée de 12 fiches-projets qui exemplifient la variété des réponses possibles aux 10 questions.
    Le présent rapport s’adresse :
    – aux particuliers qui s’interrogent sur leur futur logement pour vivre au mieux leur 3ème âge,
    – aux pouvoirs publics, aux sociétés de logements sociaux ou aux associations à engagement
    immobilier qui pourraient créer, promouvoir ou soutenir des formes d’habitats valorisées et
    valorisantes pour le 3ème âge tout en réduisant la nécessité de construire de nouvelles
    institutions d’hébergement pour personnes âgées.
    – aux promoteurs et architectes en quête de références inspirantes et de conscience desquestionnements relatifs au logement d’une part croissante de la population. ICI  le rapport Habitat et vieillissement