Vivre et vieillir, ensemble à Paris : quel habitat?

Générations 13, bien vivre ensemble pour mieux vieillir.

tel:01 45 80 50 79                     www.generations13.org

Avec la participation de Hal’âge

Conférence débat le jeudi 11 mai 2017, de 15h à 17h

Maison des associations 13 rue Caillaux, 75013

Métro : Maison blanche. Entrée gratuite.

Dominique ARGOUD, sociologue, doyen de l’Université Paris Est Créteil : problématiques liées au vieillissement  dans le champ social et médico-social

Jean-Marie HENNIN, architecte urbaniste : la maîtrise d’usage

Anne LABIT, sociologue Université d’Orléans  : l’habitat participatif

Annie LE ROUX, association Hal’âge  : les expériences en cours

Un habitat innovant incluant  les seniors avec mixité intergénérationnelle  et  logements adaptés au vieillissement ? Partager un espace commun favorisant la convivialité : échanges de services, des animations collectives dans un environnement  urbain : eco quartier… résidence… ? Solliciter une telle réalisation ?

Les intervenants feront le point sur les différentes approches en cours en France ou ailleurs

 

 

Conférence-débat à Nancy, Office Nancéen des Personnes Âgées, le 6 avril 2017, de 15h à 17h.

 

Habitat partagé pour seniors: y-avez vous pensé?

Un groupe de seniors constitué en association « À l’abri des tuiles » vient à votre rencontre pour échanger sur leur projet d’habitat groupé fondé sur les valeurs : Vivre ensemble, partager, s’entraider, vieillir autrement.

Plus d’informations sur le groupe « A l’abri des tuiles »: ici

Avec la participation de Hal’âge et l’ONPA.

Entrée libre sur inscription:03 83 32 05 40-contact@onpa.net

A l’abri des tuiles: cornelia.kretschmer@orange.fr

 

Plaidoyer pour la promotion de l’habitat alternatif pour les personnes âgées

Dans une tribune au « Monde », le collectif d’associations Habiter autrement, dont Hal’âge fait partie, appelle les candidats à l’élection présidentielle à se mobiliser pour permettre aux plus âgé.e.s de garder toute leur place dans la société, parce que choisir son lieu de vie est un droit essentiel à tout âge, parce qu’un habitat adapté prévient la perte d’autonomie.

TRIBUNE. Nous, militants associatifs et professionnels soucieux de l’accompagnement des personnes âgées fragilisées, constatons la nécessité de promouvoir de nouvelles formes d’habitat. Aujourd’hui le choix se résume soit à rester à son domicile, soit à entrer en établissement.

Poursuivre la lecture en cliquant ici: TRIBUNE. Le Monde

main de femme

Atelier-débat, Montpellier 28 février à 14h au Gazette café

Quels habitats alternatifs dans l’avancée en âge?

Le groupe « Habitons autrement », membre  de l’association « ECOhabitons » a le plaisir de vous inviter à l’atelier débat: Quels habitats alternatifs dans l’avancée en âge ?

Avec la participation de Annie Le Roux et Marylène Briand de Hal’âge.

Gazette café, 6 rue Levat, Montpellier.

 

Communication du groupe « Habitons autrement »

Nous savons qu’un jour ou l’autre nous pouvons présenter quelques fragilités, devenir vulnérables. Notre habitat actuel deviendra alors inadapté et cause d’isolement.C’est pourquoi le groupe Habitons autrement envisage une autre forme d’habitat en locations groupées :

Un bailleur assurerait la location de 4 à 8 appartements individuels de type T2 ou T3 regroupés au sein du même immeuble, ce voisinage permettant des relations fortes de solidarité et d’attention réciproques, une émulation, une convivialité tout en préservant intimité et indépendance. Read more

L’association

L’association Hal’âge

  • Promeut en France, dans une dynamique citoyenne, l’habitat participatif et solidaire comme un choix d’habitat viable pour les personnes vieillissantes.
  • Veille à ce que l’habitat participatif et solidaire soit accessible à toutes et tous.

Habitat participatif et solidaire ?

Locataires ou propriétaires, les habitant.e.s conçoivent et gèrent elles/eux mêmes, au moins en partie leur habitat.
Le groupe des habitant.e.s. privilégie les pratiques de bon voisinage actif, comme l’entraide, ainsi que l’intérêt pour la vie du quartier,voire l’implication dans celle-ci.
Nous aimons penser qu’habiter participatif et solidaire favorise la possibilité de rester citoyen-ne dans la vieillesse, jusqu’au bout de la vie.

L’habitat participatif : une solution pour bien vieillir?

Cette note de synthèse de Anne Labit pour la Fondation de France:

  • Évalue « le poids de l’habitat participatif comme solution d’habitat dans la vieillesse » en France et en Europe;
  • Rappelle les motivations qui sont au fondement des projets.
  • Présente les résultats des enquêtes européennes sur la qualité du vieillissement et la satisfaction des personnes âgées en habitat participatif.
  • Attire l’attention sur la spécificité d’un habitat participatif faisant face au vieillissement :« Concevoir un projet d’habitat participatif, pour faire face au vieillissement: les points de vigilance »

Pour lire la note, cliquez ci-dessous:

FDF Note vieillissement