Penser l’autonomie par l’entraide. Jusqu’où ?

 

RAPSoDIÂ, des représentant.es des six terrains de la recherche action se sont retrouvé.es à la Maison des associations du 10e à Paris le 28 janvier 2020

pour se connaître, présenter aux autres son projet, le thème spécifique d’investigation choisi par son groupe, voir comment ce thème s’insère dans la problématique globale : « Penser l’autonomie par l’entraide. Jusqu’où ? «  _DSC0126 et comment ce thème entre en résonance avec les préoccupations des groupes des autres terrains de la recherche.

_DSC0111

 

 

 

 

Des moments d’échanges de réflexions et d’expériences se sont succédés tout au long de cette journée. Alliant travail, plaisir de se découvrir, de partager les mêmes préoccupations, de se rendre compte, tout simplement, combien ces échanges sont enrichissants…..et qu’il est important de les poursuivre.

Les 6 terrains de la recherche

Bien vivre et vieillir à la Grand’Mare Rouen /Habitat Différent Angers  /les 4 vents/Abricoop Toulouse

La Maison de la diversité Paris/ Le Hameau partagé St Jean de Braye /La Maison d’Isis  Montauban

Pour plus d’informations sur les terrains et leurs problématiques de recherche, cliquez ICI

La journée_DSC0075

Annie Le Roux et Anne Labit introduisent la journée, remercient les participant.es et rappellent les grandes lignes de cette recherche action, portée par Hal’âge avec le soutien financier de la Fondation du domicile et le soutien logistique de l’ Agence Nouvelle des Solidarités Actives.

Pour lire ou télécharger le diaporama descriptif, de la recherche, cliquez ICI

Les terrains se présentent les uns aux autres

échangent leurs impressions, travaillent en ateliers, et vont , sans tarder,  partager apéro et repas, occasion de mieux se parler, s’interroger et se connaître.

IMG_6282

 

 

 

 

 

 

En quoi le projet des autres m’intéresse?

Restitution par terrain du travail mené en atelier et des informations glanées pendant le repas.

Le tour de table de conclusion

Une grande majorité des participant.e.s à la journée se déclare satisfaite. Les appréciations expriment  « le contentement, la richesse extraordinaire, le caractère formidable de la rencontre. » Les un.es se disent « très content.es, ravi.es, agréablement surpris.es, enrichi.es, heureux, heureuses »  et « nourri.es » par les travaux et l’atmosphère de la journée.

Nous avions besoin « d’en connaître d’autres embarqué.es dans la même affaire, de croiser les  expériences, d’un espace d’échanges et d’ un temps pour se poser et regarder autour ; nous nous découvrons différent.es mais ayant un grand intérêt à partager. »

 

Cette journée aura marqué la fin de la phase 1 de cette recherche lancée le 20 septembre 2019. Février marquera le début de sa phase 2. Sur chaque terrain chercheur.es et cochercheur.es vont maintenant élaborer ensemble un protocole de recherche spécifique.

Pour lire ou télécharger des informations sur le déroulé de la recherche, cliquez ICI.

Une deuxième rencontre devait avoir lieu le 16 mars à Paris. Elle s’est déroulée par visioconférence pour cause de pandémie. Infos à suivre……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *