Citoyenneté et vieillissement

♦ C) Citoyenneté et vieillissement

 ⇒Sabrina Bresson. La participation des personnes âgées en France entre ambivalence et impensé

« L’objectif du texte présenté ici est d’analyser la place des retraité-e-s et des personnes âgées, en tant que catégorie sociale spécifique, dans les processus participatifs. On peut penser que leur poids démographique est un atout pour mieux se faire entendre et influer sur les orientations des politiques publiques qui les touchent, mais qu’en est-il réellement ? Comment les séniors sont-ils représentés ? Sur quelles thématiques sont-ils sollicités ? Est-ce que la diversité des vieillesses est prise en compte ? Quelles sont les formes d’organisation des groupes ou des associations qui militent pour faire entendre la voix des aîné-e-s ? »

Dans POLONIUM TOURS-VARSOVIE 2012-2013 « Les politiques publiques locales à l’égard des personnes âgées »

⇒ Bernard Ennuyer. Individu et société ,le lien social en question.

2mes assises de l'habitat Leroy Merlin

Bernard Ennuyer

«L’individu ne tient pas debout tout seul» est une évidence qui s’impose. Affirmer la prééminence de la société, c’est poser que l’individu ne peut exister que dans une forme de lien social avec un collectif et qu’il a des droits et des devoirs envers ce collectif . Alors pour renforcer ces liens de l’individu avec le collectif, plusieurs pistes sont possibles: lutter sans relâche contre la montée des inégalités sociales, une des sources principales de la désaffiliation de beaucoup d’individus aujourd’hui, ensuite développer les «capabilités» des individus au sens que la philosophe Martha Nussbaum donne à ce terme, c’est-à-dire un ensemble de libertés et de réelles possibilités dans le domaine de l’éducation, de la santé, du travail, du logement,etc. et pas seulement des droits formels et enfin, permettre aux individus d’inventer de nouvelles formes de sociabilité, notamment dans une économie de partage et collaborative. Toutes ces nouvelles formes de sociabilité et de solidarité qui essaient de se mettre en place, quelquefois en tâtonnant, sont des chemins pour l’avenir de «notre» société d’individus dans laquelle nous sommes indissociablement «individu singulier» et «individu collectif»comme le dit Norbert Elias  »

 « Ethics, Medicine and Public Health », 2016/Dossier « La personne: son intimité et le lien avec les autres »/Médiations philosophiques.

⇒Bernard Ennuyer. Les personnes âgées, des citoyens pas comme les autres.

Conférence, enlevée et drôle,  filmée dans le cadre de  l’Université populaire de la MJC de Mâcon, le 5 avril 2018  ici

Entretien avec Bernard Ennuyer « Des rails au courant alternatif. La  vieillesse dialectisée par un ingénieur dévié… », revue « Emulations », mai 2014. ici